Qu’est ce que l’Agence du Climat ?

Qu’est ce que l’Agence du Climat ?

Dès octobre 2020, les élu·es de l’Eurométropole ont acté la volonté d’accélérer la mise en œuvre du Plan Climat 2030 notamment par la constitution d’un organisme d’animation territoriale : une agence du climat. Nous sommes en effet convaincu·es du rôle primordial de la mobilisation des particuliers, des acteurs publics et privés du territoire dans l’atteinte des objectifs du Plan Climat 2030.

C’est la raison pour laquelle nous avons impliqué depuis plusieurs mois nos partenaires sur ce projet, afin de structurer, organiser collectivement et déployer efficacement l’action en faveur de la transition écologique et énergétique.

Il y a quelques jours, Danielle Dambach, Vice-présidente de l’Eurométropole en charge de la transition écologique et Maire de Schiltigheim a été élue première présidente de l’Agence du climat. Elle nous l’a présente dans cette courte interview :

Le processus de création s’est fait en plusieurs étapes :

  • De nombreuses réunions de travail avec les 33 communes de l’Eurométropole de Strasbourg, autour d’un groupe de travail intercommunal des Maires pour le climat
  • Un travail avec les partenaires institutionnels et associatifs historiques afin de définir les éléments nécessaires à la création de cette structure et de son début d’activité
  • Un objet statutaire de l’agence en faveur de la transformation écologique, démocratique et sociale axé sur un accompagnement public, neutre et solidaire des habitants, des entreprises et des communes

L’agence du climat aura pour objectif d’accélérer la transformation énergétique et écologique notamment en venant compléter ou renforcer les maillons manquants ou dispositifs insuffisants au regard de l’ambition territoriale pour accompagner efficacement et en proximité les habitants, les communes et les entreprises. En ce sens, le rôle attendu de cette agence est de fédérer les acteurs, d’articuler les démarches, de rendre visible et accessible au plus grand nombre les actions aujourd’hui entreprises et d’en assurer le développement dans les secteurs qui l’exigeraient, en cohérence avec les objectifs et orientations issus du Plan Climat 2030.

Elle se donne comme mission de promouvoir sur l’ensemble du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg :

  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre, dans une perspective de lutte contre le changement climatique
  • L’adaptation au changement climatique
  • La transition écologique et énergétique
  • La protection de la nature et de l’environnement et la préservation des ressources naturelles
  • Les principes d’une existence soutenable, conjuguant aspects environnementaux, sociaux (santé et expositions aux polluants, qualité de vie liée à l’environnement direct) et économiques
  • La sensibilisation par l’éducation des enjeux portés par l’association auprès des jeunes générations, notamment les plus fragiles

Ses champs d’intervention prioritaires concernent : la maîtrise de l’énergie, la rénovation énergétique du bâti, le développement des énergies renouvelables, la végétalisation/déminéralisation dans le cadre de l’adaptation au changement climatique et de l’amélioration du cadre de vie, la mobilité, la consommation responsable et le zéro déchet.

L’agence joue un rôle de facilitateur, fédérateur et accélérateur d’initiatives citoyennes et associatives et s’inscrit dans un projet de territoire de long terme. Elle dispensera des conseils gratuits, experts, fiables et indépendants des intérêts privés et partisans. L’agence du climat pourra jouer, dans un certain nombre de cas, le rôle de guichet central où les particuliers, les entreprises et les acteurs locaux pourront recueillir une information exhaustive sur les dispositifs, programmes et pourront disposer d’un appui dans la réalisation de leur projet. L’agence conduira des actions de sensibilisation et sera un bien commun pour l’ensemble des habitant-es et des acteurs du territoire. Porteuse des intérêts collectifs du territoire, l’agence du climat a vocation à constituer un « tiers de confiance » pour tout acteur du territoire. L’activité de l’agence reposera essentiellement sur l’accompagnement de proximité : ingénierie technique, financière et administrative. L’agence du climat contribuera à la mise en œuvre opérationnelle du Plan Climat ainsi qu’à son suivi, par la conduite d’actions d’ « observation et de mesure de la transition ». Elle bénéficiera de l’appui privilégié de l’ensemble des services de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg.

Une gouvernance élargie et partagée

D’un commun accord entre les différents organismes associés à la réflexion, il a été proposé que l’Agence du climat se constitue sous forme d’association. Ce qui s’inscrit dans la continuité de toutes les Agences du climat françaises. Afin de garantir la représentation la plus large possible des différentes thématiques, secteurs d’activités et acteurs du territoire, les adhésions à l’agence seront très largement ouvertes dès sa fondation. Le projet de statuts prévoit une gouvernance partagée composée de 4 collèges :

  • Collège A : Communes et Eurométropole de Strasbourg
  • Collège B : Acteurs institutionnels ou assimilés, associations ayant un cadre réglementaire, établissement public de coopération locale, sociétés et établissements publics
  • Collège C : Acteurs associatifs ou assimilés, Conseil de développement, autres représentants de citoyens
  • Collège D : Fédérations, corporations, ordres, chambres, autres représentants du monde économique, entreprises publiques et privées intervenant notamment dans la production, la distribution, la fourniture d’énergie ou dans le domaine de l’environnement, de la mobilité, de l’aménagement, de la biodiversité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *