Khadija BEN ANNOU

benannou

Khadija BEN ANNOU

Élue référente des quartiers Poteries et Hohberg

2970547479_1_23_qmpoWLjS

Khadija en quelques mots

● Militante associative à Koenigshoffen et à la Montagne Verte depuis plus de 7 ans au sein d'associations diverses : Par Enchantement,  Aide aux Devoirs Koenigshoffen, Centre socio-culturel (CSC) Camille Clause à Koenigshoffen et au CSC Montagne Verte

● Habitante de Koenigshoffen

Pourquoi s'est-elle engagée ? 

Ce qui l’anime profondément ce sont les valeurs de respect, de partage et de solidarité. Pour Khadija, le respect de l’humain, des animaux et de notre environnement sont essentiels pour un vivre et un faire ensemble

windmill, trees, sustainability

UNE PETITE BIO

Khadija BEN ANNOU a 44 ans, est mère de 2 enfants et travaille comme assistante maternelle et aide à la personne.

Elle est conseillère municipale déléguée en charge des quartiers Poteries, Hohberg et Forges.

Elle rejoint la liste de Jeanne Barseghian parce que son programme résolument écologiste l'a convaincue. Les droits de l’enfant, de la femme, l’égalité des chances et l’équité dans les quartiers sont aussi importants pour elle.

Elle aspire donc à une ville innovante sur ces questions et portera ces valeurs au sein de l'équipe municipale.

Prendre soin de notre environnement c’est préparer l’avenir de nos enfants.

Elle est heureuse de représenter les quartiers Poteries, Hohberg, Forges parce qu'elle aime ce secteur :  elle y habite, y fait ses courses, ses enfants y ont fait toute leur scolarité… Pour elle, il est très essentiel d’être à proximité pour vivre ce que vivent les habitantes et les habitants du secteur et pour mieux les comprendre.

Au quotidien,elle va à leur rencontre, à la sortie de l’école, au parc, chez les commerçants de proximité. Elle a l’occasion de parler directement aux habitant·es qu’ils ou elles soient jeunes ou plus âgé·es. Certain·es d’entre elles·eux ne viendraient pas forcément à une permanence, mais lors d'une rencontre comme celle-ci,  lui font part de leurs problèmes ou de leurs demandes pour améliorer la vie du quartier.

Ensuite elle s'empresse bien sûr de faire remonter toutes ces précieuses informations aux services compétents.

L’un des projets qui lui semble très important serait de créer un espace de rencontre, clos ou en plein air, intergénérationnel et accessible à toutes et à tous.

Le quartier aurait aussi bien besoin d’un peu de « couleurs végétales ».